Filmmakersnet
Protégé par mot de passe 

APRES LA NUIT

 
APRES LA NUIT

nan/5 (0 vote)

Film n° 419 vu 73 fois
Ajouté le: 2014-11-19 19:03:59
par: phdemonts
Modifié le: 2014-11-19 22:56:08
par: phdemonts

Valentin fête la fin du bac avec ses amis.
Lycéen populaire, ce soir-là, il ne parvient pourtant pas à s’intégrer.
Valentin est pris comme souvent d’un violent mal-être.
En rentrant chez lui le lendemain matin, il rencontre Marion, une
jeune fille de son lycée qu’il n’avait jamais vue auparavant…



Notes du réalisateur

ENTRETIEN AVEC LE RÉALISATEUR

 

Vous êtes comédien, qu’est-ce qui vous a
donné envie d e passer à la réa lisation ?

Je suis comédien, mais aussi metteur en scène. Je mets en scène des comédies
musicales avec des adolescents depuis 7 ans. Durant toutes ces années,
j’ai fait de très belles rencontres. Certains de ces jeunes m’ont séduit par
leur fragilité et leur complexité. Je les ai vus passer à l’âge adulte, c’est souvent
un moment difficile. Mais plein de crainte et d’angoisse, ils ont aussi une
énergie et une joie de vivre débordantes. J’ai eu envie de continuer à travailler
avec eux et les mettre en scène dans un film qui parlerait de cette époque
charnière pour tenter de capter la mélancolie qui souvent les submerge et
qu’ils apprennent progressivement à dompter. Le scénario a été écrit en partie
avec eux. Pour l’occasion, ils ont accepté de se livrer, de parler de leurs
peurs, de leur mal-être et de leurs espérances. Les personnages du film ont
été directement inspirés par leur personnalité.
On a souvent montré l’adolescence comme l’âge du chaos ou comme un état
de latence. Indéniablement, l’adolescence est une période qui inquiète et
questionne, un moment éminemment fragile et douloureux. Mais c’est aussi
et surtout l’âge où tout est à construire, l’âge durant lequel tous les rêves
sont permis, l’âge où l’on peut croire. Dans ce film, j’ai voulu montrer le
spleen souvent très présent chez les adolescents et le désir qu’il y a derrière.
Après la nuit est aussi un film sur le désir. Je ne pense pas qu’il soit possible
de parler de l’adolescence sans évoquer ce point là.

Le film s’inspir e-t-il du genre Teen movie ?


Je pense que lorsque l’on aborde le thème de l’adolescence, il ne faut pas
avoir peur de jouer avec les codes du genre et les personnages types qui bien
souvent correspondent à une certaine réalité. Dans Après la nuit, on retrouve
les thèmes propres au genre, comme la question de l’identité, de l’altérité ou
de la sociabilité.
Les protagonistes du film sont inscrits dans un rôle que leur a affecté la ″société
du lycée″, il y a par exemple ceux qui sont populaires et ceux qui le sont
moins. Le personnage de Valentin évolue dans un microcosme dans lequel
il a un rôle à tenir, celui du lycéen considéré et sûr de lui. Mais derrière ce
que l’on pourrait appelé leur ″personnalité de façade″, ils sont évidemment
bien autre chose et le personnage de Valentin illustre cette idée. Le film est
construit en deux parties : la soirée et le pique-nique le lendemain. Je suis
parti de scènes ordinaires du quotidien.
Le personnage principal évolue ainsi dans deux ambiances très différentes,
la première est le lieu du faux-semblant, le lieu de la représentation, tandis
que la seconde devient le lieu de l’intimité, le masque peut enfin tomber et
dans cet îlot, on peut se retrouver soi-même.

Réalisé par: Philippe de Monts
Soumis par: phdemonts
Fr , 2013
Genre: Fiction , , Tous publics
Durée: 00:12:20
Langue: francais
sous-titre: Anglais
Production: TRAMPOFILMS
Support de tournage: Non défini
Relief: 2D
format d'image: 16/9
son: DD5
Musique: Partiellement originale
Festival: Actif pour festival

Equipe

Vous avez besoin du mot de passe pour voir le film

APRES LA NUIT

Cette page est protégée par un mot de passe (419)
Entrer le mot de passe pour voir la page
Risque de ne pas fonctionner si vous avez désactivé les sessions.